Sierck en automne

L'automne

Voilà les feuilles sans sève
Qui tombent sur le gazon,
Voilà le vent qui s’élève
Et gémit dans le vallon,
Voilà l’errante hirondelle .
Qui rase du bout de l’aile :
L’eau dormante des marais,
Voilà l’enfant des chaumières
Qui glane sur les bruyères
Le bois tombé des forêts

Lamartine

P1010297
P1010291
P1010301
P1010289
entrée de Sierck
P1010280
P1010273
P1010286

Ajouter un commentaire