Le réglement du collège (année 1952-1953)

 
 

Piété

Piété

Première communion

L'église prescrit par aux enfants de faire leur première communion à l'âge de discrétion, c'est-à-dire environ sept ans. Les parents sont tenus, en conscience, de se soumettre à cette obligation et de procurer à leur fils les bienfaits de la communion précoce. Nos élèves sont préparés par petits groupes. Le père directeur informe les familles en temps utile de la date de la cérémonie.

 Nous souhaitons que tous les parents, quelles que soient les coutumes locales, comprennent l'importance de la « communion privée » dès l'âge de raison.

 

Communion solennelle.

Pour l'âge d'admission, on suit les prescriptions du diocèse où l'enfant est domicilié.

  La confirmation est conférée généralement le 8 décembre, dès l'âge de raison.

 

Direction spirituelle.

  Les élèves peuvent aller librement et sur simple demande, à toute heure d'étude et de récréation, chez le père directeur spirituel.

Ils choisissent librement leur confesseur.

 

Discipline

Discipline.

 

Obéissance.

  L'obéissance est le premier de tous les devoirs ; elle ne permet point  les raisonnements et les répliques. Cependant, les excuses légitiment, présentées en temps convenable, sont accueillies avec bienveillance, contrôlées et suivies de l'effet opportun.

 

Silence.

  Le silence est de rigueur à la chapelle, au dortoir, en étude, sur les rangs, en classe et dans les couloirs. Lorsque, pour une raison légitime, on est autorisé à causer pendant le temps du silence, on doit le faire rapidement et à voix basse.

 

Surveillance.

Le collège étant responsable de ce qui peut arriver aux élèves, tant au point de vue moral que physique, exerce sur eux une bienveillance continuelle qui n'est pas tracassière.

Nul n'a le droit de s'y soustraire. On ne doit jamais se séparer de la communauté sans autorisation formelle. Cette règle fondamentale ne comporte aucune exception. Il est toujours grave d'y manquer.

  Les parents qui autorisent leurs enfants à faire parti de la troupe scoute et de la route, consentent  tacitement par le fait même à ce qu'il sorte à l'occasion des activités scoutes sous la seule responsabilité de leur chef de troupe ou de patrouille mineur. La responsabilité du collège ne saurait être engagée en cas d'accident.

Ni emprunts , ni achats.

 Les élèves ne peuvent  , sous aucun prétexte, prêter ou emprunter de l'argent à leurs condisciples, leur vendre ou leur acheter quoi que ce soit, faire des échanges de livres, ni faire acheter quoi que ce soit en ville.

Ordre et tenue.

  Une tenue parfaite sur toute la personne (propreté, habillement) et un ordre impeccable dans les affaires, livres, sont de rigueur. Des notes spéciales sanctionnent toute infraction à cette règle.

Visites aux professeurs.

  Les visites dans les chambres des pères et des professeurs sont interdites sans un billet signé du père supérieur ou en son absence du père préfet.

Les leçons particulières ont lieu uniquement dans les classes désignées à cet effet.

Livres et imprimés.

Il est interdit d'introduire dans la maison, sans le visa du père préfet des classes, des journaux, revues, livres autres que les classiques en usage dans la maison. Les élèves trouvent dans la bibliothèque à leur usage, les ouvrages à lire ou à consulter.

 Les parents peuvent s'adresser au père directeur spirituel pour abonner leurs enfants aux revues catholiques susceptibles de les intéresser.

Hygiène

Hygiène

 

Un corps sain est indispensable à qui veut faire de bonnes études. C’est dire que la santé des enfants est une préoccupation constante au collège. Neuf à 10 heures, selon l’âge sont données au sommeil.

 

Alimentation

La nourriture est substantielle, saine, abondante.

Petit déjeuner : café au lait, pain, confiture.

Déjeuner : potage, un plat de viande, de plat de légumes, adversaires.

Goûter : pain discrétion.

Dîner : potage, viande, légumes, desserts.

Les caisses à provisions sont interdites. Des placards sont mis à la disposition des élèves pour quelques friandises que leur donneraient les parents pour leur goûter.

 

Jeux

la pratique des jeux en plein air est un des meilleurs moyens de fortifier les santés. Sont agréés tous les jeux et sports qui obtiennent souplesse, agilité, développement musculaire ordonné de tous les membres.

Sont écartés ceux qui entraînent violence et brutalité. Les notes hebdomadaires encouragent les bons joueurs et excite ce trop mou ou dépourvu d’entre.

Préparation militaire.

À l’âge convenable les élèves suivent des cours de préparation militaire sous la direction du centre de préparation militaire de Metz.

Union sportive France

une association sportive légale, de droit local, coordonne toute l’activité sportive du collège.

Douche toutes les semaines, les élèves prennent une douche chaude générale.

Infirmerie

Dans le cas d’une indisposition un peu grave, les parents sont immédiatement avertis. L’infirmerie est confiée à des religieuses qui sont également chargées du vestiaire, de la lingerie et du soin des plus jeunes enfants.

Sorties

Sorties

 

Sorties en général

Pour toute sortie de l’institution, si momentanée soit-elle, l’élève doit se munir d’une permission écrite du père préfet des classes s’il s’agit d’une absence de la journée, du père supérieur, en son absence, du père préfet, s’il est s’agit d’une absence pour une nuit ou plusieurs jours. Au départ comme au retour, l’élève doit montrer cette permission à son surveillant.

 

Sorties en ville

Les élèves qui sont inscrits au tableau d’honneur peuvent être autorisés à sortir en ville avec leurs parents, pendant la promenade du jeudi ou du dimanche.

Les élèves ne peuvent sortir, que si leurs parents ou correspondants autorisés viennent les prendre et les ramènent au collège.

En particulier les élèves qui ne sont autorisés à quitter la ville de Sierck en automobile qu’avec leurs parents ou un correspondant autorisé  par écrit.

Les bulletins hebdomadaires avertissent ses parents que l’enfant a sortie le jeudi ou le dimanche suivant. Cette autorisation ne leur est accordée que si elles sont demandées par les leurs parents, grands-parents, frères et sœurs.

 

Le premier dimanche qui suit les rentrées de Noël, Pâques et des grandes vacances, il y a sortie facultative, à moins qu’on ne s’en soit rendu indigne dans la semaine précédente par un acte grave contre la discipline. Dans ce cas, les parents sont avertis.

Toutes les demandes de sortie de faveur doivent être adressées directement père supérieur.

 

Sorties pour fêtes de famille.

Dans l’intérêt des études et de la discipline, le règlement du collège restreint au baptême, à la première communion des frères et sœurs, au mariage ou à l’enterrement des proches parents, les permissions extraordinaires pour fêtes de famille.

Toutes les demandes de sortie de faveur doivent être adressées directement au père supérieur.

 

Cas d'exclusion

Cas d’exclusion.

1 L’irreligion.

2 l’immoralité sous toutes ses formes.

3 le vol.

4 une paresses incorrigible..

5 Un mauvais esprits se manifestant par des critiques continuelles inconsidérées.

61 seuls refus formels d’obéissance.

7 l’organisation d’un désordre collectif.

8 une permission prise malgré son refus.

9Un manque de respect grave envers un maître.

Quand l’esprit d’indiscipline gagne une division entière, les actes, considérées comme d’importance secondaire en temps normal, empruntent aux circonstances une gravité exceptionnelle et entraînent l’exclusion.

Ajouter un commentaire